Women's Day Kenia

Kenia Pineda Mesa – Interview journée des femmes

Dans le cadre du mois de l'Histoire des femmes, nous avons interviewé plusieurs femmes au sein de notre entreprise pour discuter de leur travail chez SumUp. Nous avons rencontré Kenia Pineda Mesa qui vient de Montréal et qui a déménagé à Berlin pour travailler dans le département logistique. Il y a tout un tas de choses que nous ignorons sur la logistique. Nous avons parlé avec Kenia de son travail au quotidien et lui avons demandé pourquoi elle a choisi de travailler à Berlin.

« N'ayez pas peur de suivre une voie que personne n'a pris avant vous parce que vous allez peut-être inspirer d'autres femmes. » Kenia, SumUp

womens-day-kenia-2

La logistique est un vaste domaine, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre travail et celui de votre département au quotidien ?

Pour résumer, nous veillons à ce que nos commerçants reçoivent leurs terminaux dès qu'ils passent commande. La quantité demandée doit être livrée à l'adresse indiquée. Nous devons donc maintenir une relation solide avec nos 3 PL (abréviation pour logistique tierce partie, tels que les entrepôts ou transporteurs). Nous nous assurons également du bon fonctionnement des remboursements et des échanges. Il est aussi très important de veiller à ce que nous ayons suffisamment de stock pour répondre aux demandes des commerçants.

En tant que gestionnaire de projet logistique, j'aide notre département à améliorer ses processus, à réaliser des analyses de coûts et à suivre la performance de nos transporteurs.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de travailler chez SumUp ?

J'ai tout de suite adhéré au projet de SumUp puisque moi-même je me bats pour payer par carte à Berlin. En travaillant chez SumUp, j'ai l'occasion de contribuer à faire de Berlin une ville où les paiements virtuels sont rois.

Y a-t-il quelqu'un qui a joué un rôle important dans votre vie ?

Ma grand-mère. J'ai grandi avec elle. Elle m'a appris beaucoup de choses et, surtout, comment être une femme et comment être une femme de pouvoir, qu'il fallait suivre mes rêves et faire ce que je voulais dans la vie.

Quel conseil donneriez-vous aux femmes ?

Je pense que les ateliers de développement professionnel sont importants pour étendre ses compétences et savoir ce que l'on veut vraiment faire dans la vie. Il s'agit d'ateliers spécifiques qui vous aident à trouver ce que vous voulez faire si vous ne savez pas trop. Il vous permettent également de développer vos compétences si vous avez déjà le travail de vos rêves et que vous souhaitez évoluer.

Quel conseil donneriez-vous à vos collègues feminines ?

Je dirais à toutes les femmes : croyez en vous. Croyez en votre instinct. N'ayez pas peur de suivre une voie que personne n'a pris avant vous parce que vous allez peut-être inspirer d'autres femmes.

Une force dont vous êtes fière ?

Certains diront que c'est ma folie. J'ai toujours suivi mes rêves et presque tous sont devenus réalité. Par exemple : je veux améliorer mon allemand. Je veux parler allemand comme si c'était ma langue maternelle. C'est un peu fou, haha.

Si vous le pouviez, que changeriez-vous pour les femmes du monde entier ?

Je donnerais la possibilité aux femmes du monde entier d'avoir accès à l'éducation. Nous venons d'un pays où cela est possible mais il existe de nombreux pays où les femmes n'ont pas cette possibilité.

Merci Kenia pour ces mots encourageants et pour le temps que vous nous avez consacré !

Ça vous a inspiré ? Découvrez une autre interview passionnante avec Monica, Web Chapter Lead. Suivez-nous sur Instagram pour en savoir plus sur SumUp !